6 startups à suivre pour construire la ville verte de demain

Startup innovantes ville verte

La GreenTech a le vent en poupe ! De nombreuses startups se créent chaque jour pour développer l’urbanisme vert, qu’il s’agisse de l’amélioration de l’aménagement paysager, de l’optimisation de la gestion de l’eau ou encore de la conception de nouveaux matériaux de construction. Découvrez notre sélection de startups innovantes et inspirantes à surveiller de près pour construire la ville verte de demain.

A lire également : 4 bienfaits à connaître de l’urbanisme vert !

Celles qui renouvellent l’aménagement paysager

Urbalia, créatrice de biodiversité urbaine

Spécialisée dans la conception d’espaces verts en zone urbaine, Urbalia s’attache à résoudre les enjeux climatiques et sociétaux via l’apport de la biodiversité. Elle travaille ainsi en tandem avec les acteurs de la construction pour les aider à intégrer la biodiversité dans leurs nouveaux projets urbains. Créatrice de l’outil d’évaluation quantitatif de biodiversité Biodi(V)strict®, Urbalia intervient en amont sur de multiples problématiques de l’éco-urbanisme, incluant la réduction des îlots de chaleur, la création d’espaces de bien-être créateurs de lien social, ou encore l’amélioration de la gestion des eaux pluviales.

Greenastic, nouvelle plateforme de jardinerie

Il s’agit de la première plateforme numérique éco-responsable qui se base sur les principes de la permaculture. Désireuse d’accompagner les jardiniers en herbe comme les plus experts, Greenastic a conçu toute une batterie d’outils clé en main pour accompagner la création d’espaces verts biologiques, en choisissant des plantes adaptées au terrain et au temps disponible à consacrer à l’entretien. Cette simplification des processus de jardinage incite les particuliers, professionnels et entreprises à oeuvrer à leur échelle pour une ville toujours plus verte et agréable à vivre.

Innover avec les jardins urbains : l’exemple de Détroit

Celles qui résolvent le problème du stress hydrique

Zelup, technologie de nettoyage innovante

Exposante lors du salon Paysalia 2017, la startup Zelup s’intéresse à la réduction de la consommation d’eau lors d’un nettoyage. Grâce à l’invention d’une nouvelle technologie reposant sur la fragmentation hydropneumatique, Zelup propose aux professionnels du paysage de gagner en efficacité dans le nettoyage de leur matériel tout en préservant l’eau. La pulvérisation en fines gouttelettes permet en effet de réduire de 15 fois la quantité d’eau nécessaire par rapport à un nettoyeur haute-pression classique, tout en respectant l’intégrité du matériel nettoyé.

Urbasense, experte de l’arrosage raisonné

Désireuse de pallier une consommation d’eau souvent mal maîtrisée entraînant des surcoûts inutiles, Urbasense propose de rationaliser l’arrosage des plantations, parcs et terrains de sport. Cette spécialiste de la gestion de l’eau mise sur la technologie des sondes de tensiométrie qui analysent en continu l’humidité des sols, dans le but de proposer aux collectivités un suivi de la qualité racinaire des plantations et de l’efficacité des arrosages. Les villes peuvent ainsi faciliter leur adaptation à une gestion différenciée des espaces verts tout en optimisant le coût de l’arrosage.

Celles qui imaginent les nouveaux matériaux de l’urbanisme vert

Woodoo, inventrice du bois nouvelle génération

Cette startup impliquée dans la transition vers une société post-hydrocarbures mise sur le bois augmenté comme matériau de construction de demain. En travaillant sur le bois à l’échelle moléculaire, Woodoo a réussi à fabriquer un matériau de construction imputrescible, transparent, plus résistant au feu et trois fois plus rigide que le bois d’origine. Cette technologie permet de réaliser des constructions plus écologiques, l’empreinte carbone de cette invention étant deux fois moins énergivore que le béton.

Syscobat, alliance de la performance thermique et environnementale

Syscobat a choisi de répondre à la problématique de la performance thermique et environnementale des nouveaux bâtiments en développant un système constructif biosourcé et bas carbone (B2R+). Ce dernier combine le bois et le béton pour construire des bâtiments deux fois plus isolants tout en affichant un impact environnemental sept fois plus faible. Plus rentable que la construction classique, cette innovation apporte une solution aux collectivités pour construire différemment, plus durablement, sans pour autant grever leur budget.

Il faudrait 100 % d’urbanisme vert d’ici 2050 pour lutter contre le changement climatique !

Cette sélection n’est qu’un bref aperçu des initiatives qui se développent actuellement : l’éco-urbanisme offre 1 000 et 1 solutions pour transformer une collectivité en ville verte ! La diversité de ces solutions envoie un signal fort, à la fois aux professionnels du paysage pour leur donner un aperçu sur les nouvelles tendances de leur métier, mais aussi aux collectivités, pour leur montrer qu’il existe aujourd’hui des solutions simples d’application pour transformer leurs espaces. Le salon Paysalia propose d’ailleurs un bon échantillon des technologies et services du futur dans le paysagisme : une occasion à ne pas manquer lors de l’édition 2019 !

Crédit photo : Unsplash / Annie Spratt
Icônes : Icons8

Un commentaire

  1. Fayaud   •  

    Merci pour cette valorisante mention d’Urbasense.
    Ce petit message pour préciser que ce ne sont pas les sondes qui analysent les données et fournissent un service … Mais une brillante équipe…. D’analystes. 🙂

    Les sondes, elles, fournissent les données brutes et c’est déjà du boulot !
    Michaël Fayaud – co-fondateur d’Urbasense

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *