Le label Villes et Villages Fleuris, un gage de qualité de vie

Le label Villes et Villages Fleuris et ses dernières Fleurs d'Or

Parterres de fleurs, jardins publics, trottoirs végétalisés… Pour répondre à une demande croissante des habitants, de nombreuses municipalités créent des espaces verts. Ces initiatives qui participent à la préservation de la biodiversité sont encouragées depuis plusieurs décennies par le Conseil National des Villes et Villages Fleuris (CNVVF). Bien plus qu’un simple embellissement de l’espace public, ce label milite pour une meilleure qualité de vie. Explications avec Yann Epstein, animateur national du label Villes et Villages Fleuris.

Le Conseil National des Villes et Villages Fleuris

Le Conseil National des Villes et Villages FleurisCréé en 1959 par le ministre du Tourisme de l’époque, Robert BURON, le Conseil National des Villes et Villages Fleuris avait l’ambition d’inciter les Français à fleurir activement leurs maisons, leurs fermes et leurs villages. Son but : développer l’attractivité touristique, résidentielle et économique des territoires grâce au fleurissement.

Yann Epstein, animateur national du label Villes et Villages FleurisAu fil des années, le label a évolué pour favoriser une meilleure qualité de vie des communes. « Aujourd’hui, le Conseil National des Villes et Villages Fleuris prend en compte plus de 60 critères : économie d’eau, végétaux adaptés au territoire, préservation du patrimoine, pédagogie autour de l’environnement, financement d’associations qui favorisent le développement de la biodiversité, zéro phyto… » Devenue de plus en plus complexe, cette grille de notation permet de concilier éléments environnementaux et critères esthétiques.

À lire également :
Comment entretenir un espace vert sans produits phytosanitaires ?

Coup de projecteur sur les lauréats Fleurs d’Or 2017

Un petit nombre de villes et de villages déjà titulaires d’une distinction « 4 fleurs » obtiennent chaque année le Trophée « Fleur d’Or ». Cette récompense valorise les communes ayant poursuivi leurs efforts en matière d’aménagement paysager et de décoration florale. Pour prétendre à ce trophée, les communes doivent également maîtriser l’ensemble des critères établis par le Conseil National des Villes et Villages Fleuris.

« Conscientes des enjeux environnementaux et des besoins de la population, elles s’inspirent du label pour aménager de nouveaux espaces verts qui les valorisent. » Végétalisées et resplendissantes, ces communes conjuguent ainsi attrait touristique et potentiel résidentiel. Cette année, elles sont 5 à s’être distinguées :

  • Aix-les-Bains (Savoie) ;
  • Aix-les-Bains, Fleur d'Or

  • Boussières-sur-Sambre (Nord) ;
  • Boussières-sur-Sambre, Fleur d'Or

  • Itterswiller (Bas-Rhin) ;
  • Itterswiller, Fleur d'Or

  • Lyons-la-Forêt (Eure) ;
  • Lyons-la-Forêt, Fleur d'Or

  • Saint-Cyr-sur-Loire (Indre-et-Loire).
Paysalia, un partenaire engagé pour une ville verte
Leader du paysage, le salon Paysalia regroupe l’ensemble des filières autour du cadre de vie et de l’habitat. Pour Yann Epstein, il s’agit d’un événement important : « Durant 3 jours, tout ce qui permet aux communes de pouvoir s’engager dans notre démarche est réuni : semences, machines, associations, professionnels… Le salon attire également les jardiniers de demain, qui auront un rôle à jouer pour améliorer le cadre de vie des communes. »

Découvrez d’autres d’articles dans notre rubrique ville verte !

Outre ces 5 trophées d’excellence, 15 labels et 16 prix ont été remis cette année à des villes prônant une meilleure qualité de vie. Rendez-vous l’année prochaine pour les 60 ans du Conseil National des Villes et Villages Fleuris !

Merci à Yann Epstein d’avoir partagé son expertise sur le sujet.
 

Crédit photo : Pxhere

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *