Lumière sur… l’éclairage LED dans le paysage urbain

L'éclairage LED dans le paysage urbain

Les ampoules LED s’invitent déjà dans les foyers, dans les phares de voiture… et de plus en plus dans l’éclairage public. Il faut dire que depuis 2015 et l’entrée en vigueur des mesures bannissant les lampes énergivores (1), trouver des alternatives aux éclairages traditionnels devient indispensable ! Aujourd’hui, l’éclairage LED est considéré comme la principale solution… mais que faut-il en penser ? On fait le point !

L’éclairage LED, qu’est-ce que c’est ?

LED est l’acronyme de Light-Emitting Diode, traduction anglaise de DEL (diode électroluminescente), une diode qui permet de transformer de l’électricité en lumière.

C’est ce type d’ampoule que l’on retrouve majoritairement dans nos écrans et dans nos véhicules. Ces dernières années, l’éclairage LED est de plus en plus utilisé dans nos villes, dans les bâtiments et dans les espaces publics, où il représente une alternative économique et écologique à l’éclairage traditionnel.

L’éclairage par ampoule LED, une idée lumineuse…

En 2016, le marché de la LED représentait 18,5 milliards d’euros en France et il devrait atteindre près de 30 milliards d’euros d’ici 2020 (2). La part de marché de la LED sur l’éclairage des bâtiments français pourrait même atteindre 61 % d’ici 2020… Pourquoi ? Les LED ont de nombreux avantages :

    • Elles consomment peu, et surtout beaucoup moins que les lampes fluocompactes souvent utilisées. Les lampes LED ont une efficacité énergétique 1/3 supérieure à celle des lampes fluocompactes et participent à la réduction de la consommation énergétique dans les villes. À Lyon, l’installation d’ampoules LED dans les cinq fontaines du cœur de ville en 2013 a déjà considérablement allégé la facture énergétique de la ville…

 

    • Elles sont écolo, ne contiennent ni plomb, ni mercure…

 

    • Elles ont une durée de vie très longue. On estime la durée de vie des ampoules à usage extérieur (pour l’éclairage public et les sites industriels) à plus de 50 000, voire 80 000 heures (2). Ce qui représente un bon nombre d’années ! Ainsi, moins d’achats, moins de remplacements d’ampoules… L’investissement est vite rentabilisé !

 

    • Elles ne chauffent pas et suppriment ainsi les risques d’incendie.

 

  • Elles sont très résistantes, ne craignent pas les chocs et les vibrations. Bref, elles n’ont pas peur du vent et des secousses !

Les ampoules LED peuvent aussi être associées à un dispositif de détection de présence… Autrement dit ? Une fois installées dans des bâtiments ou dans l’espace public, elles peuvent permettre une meilleure gestion de la luminosité, donc de la consommation. Fini les lampes allumées 24 h / 24 !

… avec des côtés obscurs

Malgré tous ces avantages, installer un éclairage public LED présente certains inconvénients et notamment de potentiels risques sanitaires (3).

La luminosité, très intense, et la forte proportion de lumière bleue diffusée par les ampoules LED pourraient être néfastes à la rétine, à long terme. Cette lumière bleue, utilisée aujourd’hui dans nos smartphones et tablettes, aurait aussi un impact sur les rythmes circadiens : elle donnerait à notre cerveau l’impression que c’est le matin… même au beau milieu de la nuit !

D’autre part, le coût à l’achat des LED reste élevé même s’il a bien baissé ces dernières années.

Les villes s’illuminent avec l’éclairage LED

Si l’on évoquait les fontaines lyonnaises éclairées grâce aux LED, Lyon n’est pas la seule ville à vouloir profiter des avantages de cette alternative Villeneuve-d’Ascq, une des premières villes françaises ayant choisi les lampes LED pour son éclairage, a récemment vu sa facture énergétique diminuer de 42 % (4). Si la technologie se met en place progressivement dans les rues parisiennes, on pourrait aussi citer Grenoble, Pantin ou encore Bry : de nombreuses villes françaises souhaitent troquer leurs vieux lampadaires contre des lampadaires LED.

Aux États-Unis, Los Angeles a promis qu’elle deviendrait la capitale des éclairages « verts » d’ici 2035, en remplaçant les éclairages de la ville par des LED connectées (5). À travers le monde, 130 pays, dont la France fait partie, ont décidé d’éclairer leurs villes de façon plus écologique : le Mexique, l’Australie, le Brésil… La liste est longue !

Plus qu’une tendance, l’éclairage LED révolutionne l’éclairage public. Pour alléger la facture énergétique des villes, bien sûr, mais aussi réduire les effets de la pollution lumineuse. Car si l’idée est lumineuse pour le portefeuille des collectivités, elle l’est aussi pour notre environnement ! Pour découvrir les prochaines innovations écologiques à destination des collectivités, rendez-vous sur le salon Paysalia, du 5 au 7 décembre 2017.

(1) AFE, Normes et réglementation en éclairage public : les essentielles
(2) ADEME, L’éclairage à diodes électroluminescentes
(3) ANSES, LED – Diodes électro-luminescentes
(4) La Voix du Nord, Pionnière de l’éclairage public par LED, la ville a vu baisser sa facture de 42 %
(5) Los Angeles Time, Mayor Garcetti to announce ‘Great Streets’ initiative in Los Angeles

Crédit photo : Pexels / Jaymantri

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *