Innover avec les jardins urbains : l’exemple de Détroit

Innovation et jardin urbain : Détroit montre l’exemple !

Nous vous expliquions récemment que, face au changement climatique, se tourner vers l’urbanisme vert devenait obligatoire. Mais le développement de la nature en ville ne se fait pas seulement par l’urbanisme : l’agriculture urbaine a, elle aussi, de nombreux avantages. La preuve ? Pour sauver leur ville en déclin depuis plusieurs décennies, les habitants de Détroit ont opté pour l’innovation via les jardins urbains. Une belle initiative qui porte ses fruits ! Poursuivre la lecture

Charte de l’achat public local d’Auvergne Rhône-Alpes : quels enjeux pour les entrepreneurs du paysage ?

Charte de l'achat public local d’Auvergne Rhône-Alpes : quels enjeux pour les entrepreneurs du paysage ?

La nouvelle charte régionale de l’achat public local de la Région Auvergne-Rhône-Alpes a été signée le 15 février 2017. Elle concerne les partenaires publics et les acteurs des métiers horticoles et paysagers. S’inscrivant dans une démarche de développement durable, elle engage tous ses acteurs à promouvoir localement la production de végétaux et à soutenir le développement économique de cette filière. Poursuivre la lecture

Faites passer votre mobilier urbain à l’énergie solaire !

Passer à l'urbanisme solaire, vous y avez pensé ?

Le paysage urbain ne cesse de se transformer. Alors que le nombre d’habitants croît chaque année, la santé de la planète se détériore… Mais comment répondre aux besoins de la population grandissante tout en limitant son impact sur la planète ? Et si la solution se trouvait dans l’urbanisme solaire ? De l’abribus solaire aux pistes cyclables luminescentes, on vous éclaire sur le sujet du mobilier urbain ! Poursuivre la lecture

Interdiction des néonicotinoïdes : quel impact sur l’entretien d’un espace vert ?

Interdiction des néonicotinoïdes : quel impact sur l’entretien d’un espace vert ?

Après 27 mois de débats, les députés français ont voté l’interdiction des insecticides néonicotinoïdes, plus connus sous leur surnom de « tueurs d’abeilles ». Une bonne nouvelle pour l’environnement mais une sacrée décision pour l’État et les collectivités qui doivent trouver dès aujourd’hui des alternatives plus écologiques pour l’entretien des espaces verts. On fait le point. Poursuivre la lecture