Rétrospective des jardins les plus anciens au monde… et qui existent toujours !

Sigiriya, plus vieux jardin du monde

La conception des espaces verts remonte aussi loin que la sédentarisation de l’Homme, mais peu nombreux sont les jardins ayant survécu aux affres du temps. Paysalia vous propose de (re)découvrir le travail de 6 maîtres jardiniers au travers des jardins existants les plus anciens !

À lire également : Notre sélection des plus belles fontaines du monde

6. Jardin botanique de Padoue (16è siècle ap. JC, Italie)

Doyen des jardins botaniques européens, il fut conçu en 1545 par Daniele Barbaro afin d’enseigner l’usage des plantes médicinales aux étudiants de l’université. Sa structure originelle est toujours présente : une place centrale, qui représente le monde, entourée de cercles d’eau représentant l’océan. Plus de 6 000 espèces de plantes, dont certaines très rares, poussent actuellement dans ce jardin !

5. Jardin de Fin (16è siècle ap. JC, Iran)

La conception de cet espace vert de 2,3 hectares évoque le jardin paradisiaque par excellence. Le jardin abrite plusieurs bâtiments qui furent utilisés par la royauté perse. Un ingénieux système de qanats (canaux d’irrigation souterrains) lui permet de puiser dans une source d’eau voisine pour irriguer ses bassins et canaux couleur turquoise, créant ainsi une végétation luxuriante de cyprès qui contraste fortement avec le climat aride environnant.

4. Jardin zen Ryōan-ji (15è siècle ap. JC, Japon)

Il s’agit du plus célèbre des jardins secs ! Construit entre 1499 et 1507, il est composé de graviers, de mousse, de sable et de rochers. Son parterre rectangulaire est parsemé de 15 pierres disposées de manière à ne pouvoir les observer toutes en même temps. Sa simplicité n’admet pas le superflu, conformément au courant de pensée zen. Innovant pour l’époque, il fut l’un des premiers à être bâti sur un terrain plat et avec aussi peu de rochers.

3. College Garden de l’abbaye Westminster (11è siècle ap. JC, Angleterre)

La célèbre abbaye a été créée par le roi anglo-saxon Édouard le Confesseur, il y a 900 ans. Son jardin servait alors à faire pousser de la nourriture et des plantes médicinales pour les moines bénédictins. Il comprenait un verger, un étang à poissons, des ruches et un potager. C’était également un endroit contemplatif, soigneusement aménagé, géré par un maître jardinier et deux jardiniers. Aujourd’hui, cet endroit est un lieu de visite très apprécié des Londoniens… et des touristes !

2. Jardins classiques de Suzhou (11è au 19è siècle ap. JC, Chine)

Cette série de neuf jardins chinois célèbres dans le monde entier vise à recréer la nature en miniature, en mêlant l’eau, la pierre et le végétal. Les maîtres jardiniers qui se sont succédé au fil des dynasties ont chacun, avec une méticulosité extrême et leurs propres techniques, apporté leur pierre à l’édifice. Le raffinement de ces oeuvres a eu une grande influence sur les tendances jardins de l’époque… et même encore aujourd’hui !

1. Jardins de Sigiriya (5è siècle ap. JC, Sri Lanka)

Le plus ancien jardin, que nous avons également illustré en image à la une de cet article, appartient à un site archéologique. Il a vraisemblablement été créé pour orner la citadelle impériale du prince Kasyapa, entre 477 et 495 ap. JC. Le jardin se divise en trois sections : un jardin d’eau conçu selon le modèle quadrilatère perse charbagh, un jardin en terrasse créé à partir du dénivelé déjà existant et un jardin de pierres et cavités reliées par des chemins sinueux.

Retrouvez notre top 6 des plus belles créations d’art topiaire !

Ces espaces verts témoignent de l’évolution de la profession de paysagiste au fil des siècles et des tendances jardin propres à chaque région du globe. Si vous prévoyez de partir étudier les jardins du monde, sachez que ces sources d’inspiration sont toutes accessibles au grand public ! Plus actuels, retrouvez aussi les jardins du concours Carré des jardiniers réalisés à l’occasion du salon Paysalia 2017.

Crédit photo : © Olga Khoroshunova / stock.adobe.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *