Observatoire participatif : les collectivités innovent pour promouvoir la biodiversité

Observatoire participatif : les collectivités innovent pour promouvoir la biodiversité

Protéger l’environnement représente l’un des enjeux de demain et les collectivités l’ont bien compris. Des initiatives voient le jour telles que la création, à Lyon, d’un observatoire participatif de la biodiversité. Concrètement, quels sont les bénéfices de ce dispositif et comment le mettre en place ?

La précieuse cueillette des informations

Le principe de l’observatoire participatif de la biodiversité est de recueillir des données afin d’évaluer les besoins et de mettre en œuvre une politique en faveur de l’environnement, adaptée aux problématiques locales.

Campagnes, espaces verts urbains, jardins privés : il existe de nombreux écosystèmes. Chaque citoyen est en mesure d’observer ce qu’il a sous les yeux et de transmettre ces précieuses informations.

Observer, comprendre et agir

L’observation, vous l’aurez compris, constitue la première étape et l’impact d’un tel dispositif est positif sur de nombreux plans. L’observatoire permet, en plus d’être utile à la collectivité, de sensibiliser la population en la rendant actrice de sa biodiversité. Elle prend ainsi conscience de la rareté, voire la fragilité de cette faune et de cette flore avec laquelle elle interagit quotidiennement.

À lire également : Zoom sur les plantes attractives pour les abeilles

Des botanistes en herbe au chevet de la flore remarquable

Un observatoire participatif de la flore remarquable a été mis en place dans la Métropole de Lyon. Les participants férus de botanique peuvent télécharger sur le site un bordereau de relevés qu’ils remplissent et transmettent. Ces données sont étudiées par l’Observatoire Botanique Naturel du Massif Central.

L’observatoire participatif de la biodiversité s’inscrit non seulement dans l’espace mais aussi dans le temps. C’est en constatant les interactions entre milieux naturels et humains que l’on prend les meilleures mesures pour préserver, à l’avenir, nos écosystèmes. Alors, vous essayerez-vous à l’observatoire participatif de la biodiversité ? N’hésitez pas à nous raconter vos expériences !

Crédit photo : Unsplash / Benjamin Combs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *